fbpx

Ils travaillent dans l’ombre et sont aussi les acteurs de notre réussite: bravo et merci à Nathalie, Phil et Jean-Marc

Sur le terrain mais loin des caméras, Nathalie, Jean-Marc et Phil abattent un travail colossal pour les Souliers du Coeur. Après deux semaines d'activités, il est grand temps de leur rendre hommage

Les Souliers du Coeur, ce sont bien sûr des personnalités médiatiques et sportives qui attirent les projecteurs. Mais ce sont aussi et surtout des personnes de l’ombre qui abattent un travail colossal et admirable sur le terrain. Avec une discrétion empreinte de générosité.

Nathalie, Phil et Jean-Marc font partie des chevilles ouvrières des Souliers du Coeur. Depuis plus de deux semaines, à l’écart des caméras, ils effectuent un travail de terrain impressionnant en organisant jour après jour les distributions dans toute la Belgique. 

Nous avons donc papoté avec eux et récolter leur témoignage. 

« En cette période difficile de confinement, certains choses sont positives, souligne Nathalie. Pouvoir participer de manière discrète à un tel acte de générosité en fait partie. Merci d’avoir fait de moi, de nous, des figurants/acteurs de ce beau projet.« 

Phil, quant à lui, insite sur le sentiment de se sentir utile: « Ne pas pouvoir être actif comme à mon habitude me donnait l’impression de mourir un peu. Le simple fait de donner de mon temps pour aider les autres me remplit de bonheur et de joie.« 

Jean-Marc est éducateur. Il raconte que par son rôle au sein des Souliers du Coeur, il est le plus heureux du monde: « J’ai l’impression de faire une reconversion. Je suis enchanté et sublimé de pouvoir aidé toutes ces associations qui sont dans le besoin. C’est hallucinant ce qui se passe! Quand on apporte le matériel, ils ont un énorme sourire, ils sont heureux, ils nous disent merci et c’est incroyable! Je suis un homme heureux!« 

Un énorme merci à eux et un immense bravo pour leur implication et pour le rôle essentiel qu’ils jouent au sein des Souliers du Coeur.